Des républiques d’enfants nées sur les ruines de la guerre

Podcast

Guerres

Intervenant

Présentateur

Laboratoire proposant

Discipline

Disponible le

Lundi 19 décembre 2022
 

 

Biographie

Mathias Gardet est historien, professeur en sciences de l'éducation à l'Université Paris 8 et chercheur à l'Institut d'Histoire du Temps Présent, actuellement en délégation CNRS au centre Alexandre Koyré. Il est spécialiste de l'histoire de la justice des mineurs et plus généralement de la protection de l'enfance et du travail social. Historien du XXe siècle, ses recherches sont centrées notamment sur la place des enfants dans la guerre et dans la transmission de la mémoire de ces conflits. Il s'intéresse tant aux politiques et prises en charge des enfants et des adolescents qu'aux récits et expériences de ces derniers. Il est l'un des coordinateurs du projet Réfugier, Enfance-Violence-Exil (R-EVE).

Bibliographie

  • Histoire du mouvement des Pupilles de l’école publique. Solidarité : une charité laïque ?, 1915-1939, tome 1, Paris, Beauchesne, 2008, 213 p.
  • La parole est aux accusés, (en collaboration avec Véronique Blanchard), Paris, Textuel 2020, 190 p.
  • L’internationale des républiques d’enfants 1939-1955 (en collaboration avec Samuel Boussion et Martine Ruchat), Anamosa, Paris, 2020, 474 p.

En résumé

Quelle est la place des enfants et adolescents dans les guerres ? A partir de quand incarnent-ils la victime civile par excellence des conflits ? Nous nous interrogerons à la fois sur les différents regards et politiques à leur égard, mais aussi sur les traces de leur vécu et de leur ressenti en se mettant à leur hauteur et en questionnant la spécificité de ces témoignages.