Le principe de la Science Ouverte revient à dire qu’une recherche financée sur fonds publics doit restituer le plus largement possible les résultats à la société. Cela concerne d’une part les publications scientifiques et d’autre part, les données collectées et traitées qui ont été à l’origine des publications et qui constituent des éléments probants dans le processus de recherche.

Depuis 2019, les responsables scientifiques des projets européens et ANR ont l’obligation de transmettre aux financeurs un Plan de Gestion de Données ou DMP (Data Management Plan). Il est demandé d’expliquer comment les données sont produites, stockées, traitées et diffusées.

A l’UCA, un guichet unique a été mis en place au niveau de la Bibliothèque Universitaire pour répondre aux besoins des chercheurs sur ces questions particulières. La MSH travaille en étroite collaboration avec la Bibliothèque pour accompagner les chercheurs en SHS à prendre en main des outils de rédaction de ce plan de gestion et à choisir les formats de description, les entrepôts, les licences de réutilisation et de diffusion, les démarches pour gérer la question des données sensibles.